Rock in Sand

Yogathérapie

L'aspect thérapeutique du yoga est abordé dans les ouvrages très anciens. Le Yoga Sutra de Patanjali (compilée entre 200 av. J.-C. et 500 apr. J.-C.) explique que "l'objectif de yoga est traiter la souffrance des être humains". Hatha Yoga Pradipika  (écrit vers le XV siècle) y consacre également un chapitre. 

Les premières études scientifiques sur les bénéfices thérapeutiques du yoga ont été réalisées par Gune, Swami Kavalyananda, à Bombay en début du XX siècle. 

En 1934 apparaitYoga Mukaranda, un livre écrit par Tirumali Krishnamacharya (sanscritiste et médecin), qui aborde les effets thérapeutiques du yoga. Puis les élèves de Krishnamacharya (Sri T.K.V. Desikachar, Sri B.K.S. Iyengar, Sri K. Patthabhi Jois) continuent les études sur le yoga thérapeutique. 

Le terme de yogathérapie a été créé en 1970 par le docteur Bernard Auriol, médecin psychiatre et psychothérapeute français, spécialiste des états de conscience. Il a eu l'idée novatrice de mêler la psychanalyse classique que l'on connait en Occident avec des approches orientales telles que le yoga.

En France le premier organisme de yogathérapie a été créé en 1993 par le docteur Lionel Coudron, l'Institut de Yogathérapie (IDYT).

La yogathérapie de nos jours est une approche holistique qui prend en charge la personne dans sa globalité. Elle fournit des outils grâce auxquels la personne va pouvoir développer ses propres ressources. Elle s’adresse à tous types de personnes, pratiquants de yoga réguliers ou novices. 

La yogathérapie est une discipline qui fait appel à différentes techniques de yoga telles que :​

  • Asanas (postures)

  • Pranayamas (respirations)

  • Kryas (purifications)

  • Méditation/Visualisation 

  • Relaxation.

Elle est nourrie de diverses techniques comme: TCC (Thérapies Comportementales et Cognitives), EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing), EFT (Emotional Freedom Technic), Somatic Experiencing, Acupuncture.

La yogathérapie est un vrai travail sur la santé en général. Ainsi, il existe de nombreux conseils de vie qui vont venir jouer sur les 5 piliers de la santé physique et mentale :

  • Hygiène et rythme de vie,

  • Hygiène alimentaire,

  • Développement des relations avec les autres,

  • Activité physique,

  • Travail mental personnel (émotionnel et spirituel).  


Ces méthodes s’utilisent principalement dans le cadre d’un enseignement individuel : la pratique proposée est adaptée à la demande et pathologies de l’élève. 

Afin d’être efficaces, les techniques doivent être pratiquées tous les jours (voire plusieurs fois par jour si nécessaire). 


Comme toute MAC (Médecine Alternative et Complémentaire), elle ne remplace en aucun cas la médecine traditionnelle, ni les traitements en cours.  

 
Statue de Bouddha

Yoga

"Yoga citta-vrtti-nirodhah"     Yoga Sutra I.2 de Patanjali

"Yoga est la cessation des fluctuations du mental"     

Le yoga est un art, une science, une discipline, une philosophie, un état.

Le yoga trouve ses origines en Inde, il y a plus de 5 000 ans. C'est à l'époque de Patanjali (en 200 avant J-C) que les premiers écrits fondateurs du yoga sont nés. Ces écrits en sanskrit sont rassemblés sous forme de courts préceptes de style aphoristique qui portent le nom de Yoga Sutras, toutes les lignées du yoga trouvent leur origine dans ces Yoga Sutras.

Outre les écrits de Pantajali, le yoga de l'Inde a largement puisé ses fondements dans des textes sacrés et/ou philosophiques tels que : le Vedanta, les Upanishads, la Bhagavad-Gita, le Samkya, la Hatha-yoga Pradipika et aussi le tantrisme et le bouddhisme.

Le yoga s'est occidentalisé et enrichi de nouvelles pratiques. L'occidentalisation du yoga a rendu cette pratique accessible à tous. Il peut être considéré comme une médecine douce par ses effets bénéfiques sur la santé mentale et physique du pratiquant.

Le yoga, discipline axée sur un travail sur soi, vise à créer une harmonie entre son mental, sa conscience et son corps et nous apprend à vivre en harmonie avec les autres, son environnement et avec l'univers tout entier.

Le yoga s’inscrit dans une vision globale de l’être qui soutient un état de pleine santé tel que défini par l’OMS : “la santé n’est pas seulement l’absence de maladie ou d’infirmité, mais un état de bien-être total, physique, mental et social”.


Le Yoga est une pratique intégrale qui se compose de:

  • Asanas (postures) pour tonifier et assouplir le corps

  • Pranayamas (respirations) conscientes et contrôlées pour ralentir, régulariser et fluidifier le souffle

  • Kryas (techniques) pour purifier le corps

  • Méditation (contemplation) pour apaiser et stabiliser le mental qui est souvent dispersé, agité

  • Relaxation pour se régénérer et accéder à un état de profond bien-être  


Les bénéfices d'une pratique régulière de yoga sont innombrables.

Elle permet de diminuer considérablement les tensions physiques, psychiques et émotionnelles, de réduire (voire faire disparaitre) les douleurs physiques, d'améliorer la souplesse du corps, la gestion du stress et des émotions, permet le lâcher-prise et enfin procure une joie profonde et une sensation de paix, de sérénité et de bien-être général. 

Il existe de nombreuses voies et styles de yoga liés aux différentes aspirations individuelles et aux divers aspects de notre nature (Hatha, Vinyasa, Ashtanga,  Iyengar, Yin, Nidra, ...). Chacun donc peut trouver un style de Yoga qui lui convient.  

 
Statue de Bouddha

Méditation

Le terme « méditation » est issu du latin "meditatio" dérivé de "meditari" qui signifie "contemplation, réflexion" .

La méditation est une pratique ancienne, originaire de l’Inde.

Les premières références à la méditation se trouvent dans les textes sacrés hindouistes sur le védisme, vers 1500 avant Jésus-Christ. Cependant, il est fort probable que la méditation aie été pratiquée avant cette époque, dès 3000 à 5000 avant notre ère.

Entre le sixième et le cinquième siècle avant Jésus-Christ d’autres formes de méditation commencent à se développer dans le confucianisme, l’Inde bouddhiste, puis le taoïsme.

Les premiers écrits traitant de la philosophie du yoga, de la méditation et de la pratique de la vie spirituelle ont été écrits entre 200 av. J.-C. et 500 apr. J.-C. ; Yoga sutra de Patanjali et la Bhagavad Gita.

La pratique de la méditation se propage dans d’autres cultures occidentales via la route de la soie.

Des milliers d’années après son adoption en Orient, la méditation commence à se répandre dans la société occidentale.  Les enseignements de la méditation commencent à gagner en popularité auprès des Occidentaux au dix-huitième siècle,

C’est seulement dans les années soixante/soixante-dix que les scientifiques et chercheurs s’intéressent aux effets de la méditation et à ses bienfaits. Avant cela, la méditation était considérée comme une pratique religieuse et ne convenait pas au milieu médical.

Il existe de nombreuses formes de méditation. Les plus connues sont : la méditation Vipassana, la méditation bouddhiste (méditation Zen ou Zazen), la méditation de pleine conscience (« Mindfulness »), la méditation hindoue du son primordial, la méditation transcendantale, la méditation Metta ou de l'Amour bienveillant. Bien évidemment il y a plein d'autres formes de méditation.